GALERIE

large

SUR LE MOTIF

 

J’aime être surpris par la lumière. Absente, elle arrive parfois où on ne l’attend pas.

Le relief prend formes, traits fins espacés ou resserrés jusqu’à former masse, points éclairés comme piqûres couchées en motifs inattendus.

large

LUEURS D’AUBRAC

 

Photographies de l'Aubrac à travers les saisons.

En été, si le réveil extrêmement matinal n’est pas freiné par la savoureuse digestion de quelque plat régional, les lumières de l’aube invitent à l’admiration, toujours douces sur les herbes jaune paille. L’Aubrac, la vache, a remplacé les jonquilles et après le rose fugitif, le jaune et le bleu séparent le paysage.

large

UN JOUR

 

Un jour.

Le 6 février 2017.

Plus précisément la matinée du 6 février 2017.

Je suis là depuis deux jours. Le 5 février, le temps est couvert, la burle souffle.

Au réveil, le 6 février, tout est calme. Il a neigé cette nuit.

large

RESPIRATIONS

 

Des plateaux de l'Ardèche au plateau de l'Aubrac.

Tôt le matin, j'aime attendre le réveil de la terre.

Après le repos de la nuit, elle respire.

 

large

CONVERGENCES

 

Les paysages d’Islande et du Groenland, toujours en construction, modelés par le vent, la glace et le feu, sont une source de connaissance de la lumière. Douce souvent, impétueuse parfois, rarement absente, elle se laisse apprivoiser par qui sait l’attendre. 

 

 

 

large

LES OUBLIÉES

 

Silhouettes dansantes, flottant dans des eaux imaginaires, se croisent au gré d’histoires de vie qui s’inscrivent dans ma mémoire.